Événements spécifiques / Sujets : L’immigration asiatique

An act to further amend the Chinese Immigration Act, 1892

Sommaire du document :

1 : Abroge la section 13 de la première Loi sur l’immigration chinoise. Toute personne d’origine chinoise qui désire quitter le Canada et revenir à une date ultérieure doit s’enregistrer auprès d’un agent du gouvernement à son lieu de départ. Un résident chinois doit fournir des détails sur les endroits qu’il désire visiter à l’étranger et sur la manière dont il compte s’y rendre et revenir. Il devra payer une taxe de 1 $ pour ce service, revenir dans les six mois suivant son départ et prouver son identité au moment de revenir.

2 : Tout résident chinois touché par les dispositions de la section abrogée pourra revenir au Canada à n’importe quel moment durant les six mois qui suivront l’adoption de la présente loi, en autant que le gouvernement canadien n’a pas mis son bateau en quarantaine.