AccueilCarte du siteIndex du siteComment utiliser ce siteLexiqueContactez-nousRemerciements Image
Canada in the Making
Canada in the MakingRessources du professeur
Sources primaires
Ressources du professeur
Consultation rapide
Événements et sujets spécifiques
Cartes & images
English
Image
Image
Thèmes:
Histoire de la constitution
Image
Autochtones : Traités et relations
Image
Pionniers et Immigrants
Image
Image

Version PDF | Version Word | Format texte riche | Format texte

Traités et relations avec les autochtones

Un test utilisant le site Le Canada en devenir

Ce test a été développé pour être utilisé avec la section Les autochtones : traités et relations du site web Le Canada en devenir.

Sections :

Choix multiples
Vrai ou faux
Complétez les phrases
Appariez
Réponse courte
Questions à développement


Choix multiples

Encerclez la bonne réponse :

1. Avant l'arrivée des Européens, les peuples autochtones du Canada d'aujourd'hui concluaient des ententes entre les nations en utilisant :

a. une chaîne d'alliance.
b. la guerre.
c. des potlatchs.
d. des traités verbaux.

2. La Grande Paix de 1701 a été conclue entre

a. la Grande-Bretagne et la France.
b. la France et la Confédération iroquoise.
c. la Grande-Bretagne et la Confédération iroquoise.
d. les Pays-Bas et la Confédération iroquoise.

3. Entre 1725 et 1779, les gouvernements coloniaux des lieux correspondant aujourd'hui au Nouveau-Brunswick, à la Nouvelle-Écosse et au nord-est des États-Unis, ont signé des ententes de paix avec les nations autochtones vivant dans ces régions. Ces ententes sont connues sous le nom de

a. chaîne d'alliance.
b. Grande loi de la paix du peuple.
c. traités de paix et d'amitié.
d. aucune de ces réponses.

4. Ce document datant de 1763 déclarait illégal tout traité conclu entre un individu particulier et des peuples autochtones car toute négociation devait avoir lieu, à l'avenir, en public par des représentants britanniques.

a. La Proclamation royale.
b. L'Acte de Québec.
c. L'Acte constitutionnel.
d. La Grande loi de la paix du peuple.

5. Les révolutionnaires américains citaient l'Acte de Québec parmi les

a. actes irresponsables.
b. actes intolérables.
c. actes impardonnables.
d. simplement des actes.

6. Pendant la Révolution américaine, ce chef mohawk est demeuré résolument fidèle aux Britanniques :

a. Joseph Brant.
b. Tecumseh.
c. Poundmaker.
d. Joseph Gladstone.

7. Durant la signature des Traités du Haut-Canada entre 1764 et 1836, il arrivait couramment que les fonctionnaires britanniques

a. demandent aux chefs autochtones de signer des traités laissés en blanc.
b. fassent des promesses sans les inclure par écrit dans le traité.
c. demandent aux autochtones de céder des terres en échange d'argent ou de vivres.
d. toutes ces réponses.

8. Ce traité entre les États-Unis et la Grande-Bretagne, conclu après la Révolution américaine, a permis aux autochtones de traverser librement la frontière.

a. Le traité des Métis.
b. Le traité de Niagara.
c. Le traité de Jay.
d. Le traité de Selkirk.

9. Ce gouverneur général responsable de l'abrogation du traité de Niagara pensait que les peuples autochtones ne s'intégreraient pas dans la société blanche. Son nom était

a. Georges Vanier.
b. Guy Carleton.
c. sir Francis Bond Head.
d. Charles Metcalfe.

10. Après la Confédération, la responsabilité de signer des traités avec les peuples autochtones revenait

a. aux gouvernements provinciaux.
b. au gouvernement fédéral.
c. au gouverneur général.
d. aux fonctionnaires municipaux.

11. Une série de traités furent signés avec les peuples autochtones des Prairies et du Nord. Ce sont les

a. traités de Williams.
b. traités de paix et d'amitié.
c. traités numérotés.
d. Aucune de ces réponses.

12. Lequel des cas suivants était considéré comme un Indien selon la Loi sur les Indiens de 1876?

a. Un homme blanc marié avec une femme autochtone.
b. Une femme blanche mariée avec un Indien.
c. Un homme métis.
d. Les réponses b et c.

13. Le chef Poundmaker a signé le traité numéro 6 parce que

a. le gouvernement menaçait d'envoyer l'armée pour forcer sa nation à s'installer sur une réserve.
b. la quasi-disparition du bison exposait son peuple à la famine.
c. on avait promis le droit d'autodétermination à sa nation.
d. les États-Unis menaçaient d'occuper les terres de sa nation.

14. À la fin du XIXe et au début du XXe siècle, le gouvernement canadien a interdit

a. les potlatchs.
b. les danses du soleil.
c. les pow-wows.
d. toutes ces réponses.

15. L'Acte constitutionnel de 1982 était important parce qu'il

a. donnait le droit de vote aux peuples autochtones.
b. donnait le droit à l'autodétermination aux peuples autochtones.
c. garantissait les droits et les libertés de tous les autochtones.
d. reconnaissait les gouvernements autochtones comme des gouvernements de troisième niveau, après les gouvernements fédéral et provinciaux.

Vrai ou faux

16. Les peuples autochtones ne disposaient d'aucun moyen pour conclure des traités avant de rencontrer des Européens.

V     F

17. Les fonctionnaires britanniques faisaient parfois des promesses verbales aux chefs autochtones, puis négligeaient de les inclure par écrit dans les traités.

V     F

18. Le traité de Selkirk en 1817 fut signé par les Cris, les Chippewas et les Métis.

V     F

19. Les traités numérotés sont aussi connus sous le nom de traités de cessions de terres.

V     F

20. Les montants d'argent et la quantité des vivres offerts aux peuples autochtones diminuaient d'un traité numéroté à l'autre.

V     F

21. Après 1876, il était enfin permis aux autochtones de posséder de l'alcool sur les terres de leurs réserves.

V     F

22. Les droits territoriaux étaient le principal point de litige qui a conduit à la rébellion du Nord-Ouest.

V     F

23. Les écoles résidentielles ont amélioré les conditions de vie de bien des autochtones en les incitant à quitter leurs réserves appauvries.

V     F

24. En 1969, le premier ministre Trudeau croyait que le Canada devait reprendre les négociations avec les peuples autochtones, afin de résoudre les revendications territoriales laissées en suspens.

V     F

25. Les peuples autochtones ont fortement appuyé l'accord du lac Meech, car ils avaient été inclus dans les négociations.

V     F

Complétez les phrases

26. Le traité numéro 6 contenait une clause permettant qu'une_____________________ soit déposée dans la maison d'un agent indien pour l'usage et le bénéfice des autochtones de la région.

27. À la fin du XIXe et au début du XXe siècle, la politique du gouvernement canadien à l'égard des peuples autochtones en était une d'émancipation et de _______________________.

28. Les peuples autochtones ont répliqué au Livre blanc de 1969 sur la politique du gouvernement à l'égard des autochtones avec leur propre livre intitulé le _______________________.

29. Une entente sur des revendications territoriales au cours des années 1990 a conduit à la création du territoire de __________________ .

30. Lorsque le traité de Selkirk fut négocié, les ________________ ne furent pas inclus.

31. Les autochtones qui se sont rangés du côté de la Grande-Bretagne durant la Révolution américaine furent appelés _____________________.

32. Les « Six-Nations » est un synonyme des ____________________.

33. Le chef de guerre shawnee, _____________________, a fait preuve de beaucoup de leadership auprès des peuples autochtones demeurés fidèles aux Britanniques durant la guerre de 1812.

34. Le « Premières nations » désignent tous les peuples indigènes de l'Amérique du Nord à l'exception des ___________________.

35. En 1869, la ____________________________ a vendu les terres du traité de Selkirk au gouvernement du Canada.

Appariez

Appariez le document à (aux) l'année(s) :

36.

Traités de paix et d'amitié

1993

37.

Acte constitutionnel

1817

38.

Traités de Williams

1763

39.

Proclamation royale

1987

40.

Traité de Selkirk

1923

41.

Acte de l'Amérique du Nord britannique

1725-1779

42.

Traités numérotés

1876

43.

Accord de Charlottetown

1867

44.

Loi sur les Indiens (première)

1871-1922

45.

Accord du Nunavut

1982

Réponse courte

Répondre à deux (2) des questions suivantes en moins de dix lignes (100 mots).

46. Dans le passé - et, selon certains, encore aujourd'hui - les Européens et les peuples autochtones avaient des interprétations différentes de la notion de propriété foncière. Expliquez.

47. Pourquoi la Proclamation royale de 1763 est-elle considérée comme un document très important pour les droits des autochtones?

48. De quelles manières est-ce que la Confédération iroquoise s'est retrouvée coincée entre les parties avant et après la Révolution américaine, et pourquoi certains d'entre eux ont-ils choisi de demeurer fidèles aux Britanniques?

49. En 1985, le projet de loi C-31 a apporté plusieurs modifications importantes à la Loi sur les Indiens de 1876. Identifiez une de ces modifications et expliquer brièvement les conséquences de ce changement pour les peuples autochtones.

50. Les écoles résidentielles représentent une tentative du gouvernement fédéral d' « améliorer » les peuples autochtones mais, aujourd'hui, elles sont considérées comme un échec. Donnez trois raisons pour lesquelles elles ont échoué.


Questions à développement

Répondez à l'une des questions à développement suivantes.

51. Identifiez les motivations derrière l'un des documents suivants, ainsi que les clauses importantes et les conséquences du document pour les autochtones du Canada :

La Loi sur les Indiens, 1876
Les traités numérotés
Les traités de Williams
L'Acte constitutionnel, 1982
L'accord de Charlottetown, 1992

52. Lors des négociations des traités numérotés, les deux côtés espéraient faire des gains. Identifiez ce que chaque côté (c'est-à-dire le gouvernement fédéral et les peuples autochtones) espéraient gagner, ce qu'ils ont effectivement reçu, et comment le tout a rencontré ou n'a pas rencontré leurs attentes.

53. Les clauses des traités négociés reflétaient souvent les relations de pouvoir entre les Européens et les peuples autochtones. Expliquer cette affirmation en donnant des exemples.

54. Les rébellions de Riel ont été déclenchées pour des raisons très similaires, mais elles se sont terminées de manière très différente. Expliquez quelles sont les causes de ces rébellions, et pourquoi elles se sont terminées différemment.

55. Le mouvement des droits autochtones a acquis de la force depuis le début du XXe siècle. Décrivez trois ou quatre événements importants qui ont marqué cette évolution en expliquant les conséquences de chaque événement.

Image
Image
  ImageHaut de page Image
Image Image
Image